Fabes aux palourdes

5,50  IVA incluido

Boîte de 420 gr (poids net)

Fabes aux palourdes Conservas Laurel sont faites en combinant la tradition des recettes traditionnelles avec la qualité des produits de la communauté asturienne. Conservas Laurel élabore ses recettes traditionnelles en utilisant uniquement des produits naturels, sans utiliser aucun type d’additif artificiel. De cette façon, les Fabes à la palourde Laurel sont fabriquées avec: Faba asturienne de la ferme, fumet de poisson de roche, palourdes, huile d’olive, vin blanc, ail, persil, farine, sel et safran. Pour en profiter, vous pouvez chauffer l’étain au bain-marie, à feu doux ou au micro-ondes. Si vous le souhaitez, vous pouvez également ajouter épicé et sel au goût.

Achetez ce produit pour gagner 5 Points pour de futurs achats.

Fabes aux palourdes Conservas Laurel sont faites en combinant la tradition des recettes traditionnelles avec la qualité des produits de la communauté asturienne. Conservas Laurel élabore ses recettes traditionnelles en utilisant uniquement des produits naturels, sans utiliser aucun type d’additif artificiel. De cette façon, les Fabes à la palourde Laurel sont fabriquées avec: Faba asturienne de la ferme, fumet de poisson de roche, palourdes, huile d’olive, vin blanc, ail, persil, farine, sel et safran. Pour en profiter, vous pouvez chauffer l’étain au bain-marie, à feu doux ou au micro-ondes. Si vous le souhaitez, vous pouvez également ajouter épicé et sel au goût.

Poids0.55 kg
Format

Boîte de 420 gr (poids net)

Origine

Avilés (Asturias)

Marque

Conservas Laurel

Ingrédients

Fabada asturienne de la ferme 50%, fumet de poisson de roche, palourdes, huile d'olive vin blanc ail persil farine de sel et safran

Adapté aux personnes allergiques au lactose

Oui

Adapté aux personnes allergiques aux nuts

Oui

Adapté aux personnes allergiques aux oeufs

Oui

Adapté aux personnes allergiques au gluten

No

Appellation d\'origine protégée

Faba Asturiana

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Fabes aux palourdes”