Txakoli Arima récolte tardive

15,95  IVA incluido

Bouteille 75 cl.

Gimaa Izagirre Arima txakoli est un vin doux élaboré à partir des raisins Hondarrabi zerratie récoltés en fin de récolte au cours du mois de novembre dans des parcelles situées dans la ville de Larrabetzu de Bizkaina. Après une fermentation sur lies en fûts de chêne français neufs pour une durée de 6 mois, il bénéficie d’un repos bouteille d’une demi-année. C’est un txakoli avec la désignation d’origine protégée Bizkaiko txakolina qui se caractérise par sa couleur dorée brillante, son arôme de fruits mûrs, son miel et son fond d’agrumes. La bouche est facile, avec une légère acidité qui contraste avec son goût sucré et moelleux.

Achetez ce produit pour gagner 13 Points pour de futurs achats.

Gimaa Izagirre Arima txakoli est un vin à déguster à une température entre 6 ° et 9 ° C. En 2016, il était l’un des 7 meilleurs vins doux d’Espagne, en plus d’avoir reçu la médaille d’or du magazine Decanter, détenir 92 points dans le prestigieux guide des vins de Peñín et obtenir une médaille d’argent dans la compétition internationale de printemps Mundus Vini. Ce txakoli tardif va de pair avec les fromages bleus comme le picón cantabrique, le foie gras et les desserts. De même, il s’agit d’un vin blanc doux idéal pour les apéritifs et apéritifs. Ce txakoli est élaboré seulement les années dans lesquelles les conditions météorologiques sont appropriées, en outre sa production est assez rare. Ce vin, contrairement à d’autres de Gorka Izagirre, nous pouvons le goûter dans les 5 prochaines années, dans lequel le vin peut mûrir très positivement.

Format du produit

Bouteille 75 cl.

Marque

Gorka Izagirre

Origine du produit

Larrabetzu

Ingrédients

Uva hondarribi zuri

Adapté aux personnes allergiques aux lactose

Oui

Adapté aux personnes allergiques aux noix

Oui

Adapté aux personnes allergiques aux oeuf

Oui

Adapté aux personnes allergiques aux gluten

Oui

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Txakoli Arima récolte tardive”